BRODERIE SUR MESURE: des émotions à fleur de peau

BRODERIE SUR MESURE: des émotions à fleur de peau

Un projet sur-mesure exceptionnel: le rêve de transformer un jardin en un vêtement. Lise se souvient avec nostalgie du jardin de son ancienne maison et des moments vécus en famille. Des mémoires qu’elle veut conserver à tout prix, et sur un support très différent: une chemise. Mais… est-il possible de transformer une mémoire, des souvenirs pleins d’émotion dans un vêtement? Continuez à lire pour le découvrir.

LE RÊVE

Dans cette broderie sur-mesure, Lise a voulu porter son jardin sur elle.

Elle était très attachée à son jardin. Son défunt mari était très impliqué dans leur jardin de Paris, qu’ils avaient quitté il y a quelques années. Mais en regardant des photos que son mari avait prises longtemps avant, les souvenirs et émotions étaient toujours là avec elle. 

Elle voulait replonger dans les beaux temps passés en famille là-bas, mais pas juste en regardant les photos. Elle voulait s’habiller avec ses plantes et sentir “qu’elle était là”, sous le soleil, avec son mari, à regarder leurs roses, les iris et les lavandes, et les trois arbres qui marquaient nettement le paysage. Celui qu’elle voulait faire revivre.

LE CHALLENGE

Seulement, les fleurs et les arbres étaient pris en photo, il y a longtemps.

Le problème était de taille: comment transformer des photos anciennes en un chemisier brodé qui pourrait plonger Lise dans son ancien jardin?

Lise et moi avons échangé longtemps, pour combler ses attentes. Nous avons décidé de faire deux chemisiers, chacun avec sa propre histoire.

  • Pour le premier, nous avons opté pour faire une composition à partir des fleurs du jardin: lavande, roses, oeillets et irises, tous avec des tons en commun: le rose et le violet.
  • Pour le second, nous avons choisi de recréer le paysage des trois arbres sous un ciel pluvieux, avec des couleurs en commun également: les tons de l’automne et le doré.

J’ai travaillé autour de ses photos, en les digitalisant, pour créer deux prototypes de chemisiers et qu’elle puisse se projeter plus facilement.

Et là, c’est le moment de laisser la magie opérer: mon savoir-faire.

LA MAGIE

En regardant les broderies, on retrouve le jardin que Lise souhaitait: les lavandes qui semblent être bousculées par le vent, l’intensité des pétales des irises, les feuilles du gingko biloba qui tombent délicatement après un orage d’automne.

Elle n’a plus besoin de fermer les yeux pour être transportée à son jardin, elle n’a qu’à le porter sur elle. Des vraies émotions à fleur de peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *